TITRE
AUTEUR
RÉSUMÉ
COUVERTURE
Le Théorème
du perroquet
Pierre Ruche reçoit en héritage la bibliothèque de son ami entièrement consacrée aux mathématiques. Mais Grosrouvre est mort dans des conditions mystérieuses et pour élucider la mort de ce dernier, Pierre doit se remettre à l'étude des mathématiques.
"Site evene.fr"
L'Empire
des nombres

Depuis Pythagore jusqu'au définisseur d'infini Cantor, l'auteur nous relate l'aventure du nombre. Pour représenter les nombres naturels, les humains ont inventé des collections de symboles numériques - les chiffres - et mis au point de subtils dispositifs matériels (abaques, bouliers, quipu) ...  Au Ve siècle avec la numération dite "de position" munie d'un zéro, tous les nombres du monde peuvent être représentés. Le calcul par l'écrit devient possible. Ce n'est qu'à partir du XVe siècle que l'Occident adopte la numération indienne propagée par des mathématiciens arabes. L'imprimerie naissante contribue alors à imposer et à diffuser l'usage des chiffres "indo-arabes". Relatifs, rationnels, réels, imaginaires, complexes, et même transcendants et surréels : l'empire des nombres étend son domaine à mesure des besoins du calcul et des progrès de la théorie.
"Site  publimath.irem.univ-mrs.fr"

Les maths expliquées à mes filles

Pourquoi tant de gens proclament-ils qu'ils sont NULS en maths, et les vivent-ils comme une matière qui leur fait violence ?. De quoi parlent les mathématiques ? Parlent-elles seulement de quelque chose ? Un cours de maths est aussi un cours de langue: les mathématiques sont un langage, où chaque phrase exprime une idée, annonce un résultat, formule une demande. Qu'est-ce qu'un raisonnement, une démonstration, un théorème ? Quelle est la différence entre une égalité, une identité et une équation ? Entre l'algèbre et l'arithmétique ?. Les mathématiques, à quoi peuvent-elles me "servir" ? Ont-elles une histoire ? Y a-t-il encore des résultats à découvrir ?. À propos, on a le droit de ne pas aimer les mathématiques, mais c'est encore mieux quand on les apprécie et qu'on arrive à les comprendre.
"Commentaire de l'éditeur Seuil"

Le Mètre du monde

La méridienne Dunkerque-Paris-Barcelone a connu son heure de gloire le 14 juillet 2000 : un gigantesque pique-nique y fut organisé pour célébrer, à deux siècles de distance, les travaux de deux académiciens français, Delambre et Méchain, qui s'acharnèrent pendant la Révolution, à en mesurer la longueur exacte afin de définir le mètre. Cette unité nouvelle et universelle, en effet, était définie à partir du tour de la Terre : restait à mesurer, en tout ou partie, la longueur d'un méridien. La tâche consiste à viser, au moyen d'un télescope, un lieu élevé à partir d'un autre lieu élevé, tour ou clocher, jusqu'à couvrir le méridien de triangles, précisément mesurés, de quelques kilomètres de côté. Difficile en elle-même, cette opération de triangulation se révéla homérique - et ô combien romanesque ! - en pleine Révolution. L'auteur du Théorème du perroquet raconte ici cette incroyable traversée, à but scientifique, d'un pays en crise dont les citoyens sont loin de saisir l'importance de la définition d'une unité universelle. --Arthur Hennessy --Ce texte fait référence à l'édition Broché .
"Commentaire du site Amazon.fr"

Mathématique
du crime
Guillermo Martinez
Dans la sereine et studieuse Oxford, alors qu'enfle la rumeur de la résolution du plus ardu problème des mathématiques, le théorème de Fermat, un  tueur en série adresse à l'éminent logicien Arthur Seldom de mystérieux messages - fragments d'une démonstration écrite en lettres de sang. Aidé du narrateur, un jeune étudiant à peine débarqué de son Argentine natale, Seldom saura-t-il trouver la clé de l'énigme ?
Mêlant adroitement la singulière atmosphère des collèges britanniques, les tourments de la passion, les abstractions de Wittgenstein et de Gödel, les mystères des anciennes sectes pythagoriciennes et les antiques secrets de la magie.
"Commentaire de l'éditeur Robert Laffont"

Oncle Petros
et la conjecture
de Goldbach
Apostolos Doxiadis

Parmi les conjectures célèbres non démontrées en mathématiques, celle de Goldbach est la plus simple : tout nombre pair est la somme de deux nombres premiers. Après plus de deux siècles de recherches passionnées, et contrairement au théorème de Fermat, cette conjecture n'est toujours pas démontrée. Ou bien l'a-t-elle été ? Les lecteurs de ce surprenant roman, où l'enquête policière le dispute aux mathématiques pures sur fond d'histoire des sciences, se poseront la question. L'évolution de la théorie des nombres est si clairement exposée, et les personnages-clés de l'histoire, Hardy, Ramanujan ou Turing, si bien campés, que l'on ne sait plus très bien s'il s'agit d'une fiction ou d'une histoire vécue. L'oncle du narrateur, Petros Papachristos, mathématicien joueur d'échecs, est en tout cas passé fort près de la gloire, et ce livre est une vraie réussite !
Arthur Hennessy
"Commentaire du site Amazon.fr"

Mystification à l'Académie des sciences Jean-Paul Poirier
Newton serait-il un vil plagiaire ? Et Pascal le véritable auteur de la théorie de la gravitation universelle ? Des lettres, retrouvées au XIXe siècle, tendraient à le prouver. Ou bien s'agirait-il d'une énorme mystification ? En 1867, le grand mathématicien Chasles présenta à l'Académie des sciences, des lettres autographes de Pascal énonçant la loi de l'attraction universelle avant Newton. Plus fort encore, à la séance suivante, il produisit des lettres où Pascal, prenant l'écolier Newton sous sa tutelle scientifique, lui communique les principes de la théorie. Ainsi non seulement Newton n'avait plus la primeur de la découverte, mais qui plus est, il n'était qu'un plagiaire n'ayant pas reconnu sa dette envers Pascal. Au sein de l'Académie des sciences s'engagea alors un débat retentissant. Très tôt l'authenticité du document fut mise en doute, et pendant deux ans , Chasles se défendit en apportant d'autres lettres de Pascal, de Newton et de certains de leurs illustres contemporains, qui faisaient exactement réponse aux objections soulevées. Le procès fit salle comble. Il permit de mesurer la crédulité du grand savant qui, emporté par sa folie des lettres manuscrites, avait acheté pour une fortune des milliers d'écrits "autographes" dont certains de Vercingétorix à Jules César ou de Lazare à Marie-Madeleine !!! Cet épisode unique dans les annales de l'Académie, révèle la face cachée de la vie scientifique : querelles de priorité, au XVIIe siècle sur l'émergence de la théorie de l'attraction ou sur des découvertes astronomiques, crédulité d'un grand savant, disputes entre académiciens, rôle de la presse quotidienne et des journaux de vulgarisation.
"Présentation de l'éditeur Le Pommier"

Le défi de Hilbert Jeremy J.
Gray

Cet ouvrage raconte l’histoire des 23 problèmes que le grand mathématicien allemand David Hilbert a proposés à la sagacité des mathématiciens lors d’un congrès à Paris en 1900. Ces problèmes ont considérablement influencé la recherche en mathématiques depuis cette date. Jeremy Gray propose une vision générale du développement des mathématiques de la fin du 19e siècle à nos jours. Pour ce faire il a replacé les mathématiques dans leur contexte historique social et culturel. On trouve ainsi de nombreux développements sur différentes écoles de mathématiques : Bourbaki en France l’école soviétique les mathématiques aux EtatsUnis... et des notices biographiques sur de grands mathématiciens. Les problèmes sont présentés sans formalisme excessif quelques compléments mathématiques sont présentés en encarts ce qui rend le texte accessible à un large lectorat.
"Présentation de l'éditeur Dunod"

L'histoire universelle
des chiffres
Georges Ifrah
Juriste et littéraire c'est avec réticence et appréhension que j'ai commencé la lecture de l'"Histoire Universelle des Chiffres" de Georges IFRAH........et j'ai découvert un ouvrage extraordinaire, plus passionnant que le plus passionnant des romans ; son sous-titre "l'intelligence des hommes racontée par les nombres et le calcul" le décrit bien.
Il donne l'impression à son lecteur d'être (plus) intelligent car il le guide naturellement dans la découverte de mystères qui semblent ensuite évidences : les bases - 10, 12, bien sûr, mais aussi 20 (dont il rappelle quelques résurgences : "Quatre vingt", les "quinze-vingt")
60 -, compter sur ses doigts ou ses phalanges et faire ainsi des opérations relativement complexes, les différents systèmes de numérotation, les insuffisances de très nombreux systèmes (par exemple les romains, malgré une civilisation très développée, avaient un système de numérotation, mélangeant principe additif et soustractif, rendant des opérations, qui nous paraissent aujourd'hui simplissimes, tels la multiplication ou la division, très complexes et impossibles à réaliser sans l'aide d'une abaque. On découvre, comment les indiens (les arabes ayant transmis en occident cette invention) ont mis au point les trois piliers de notre numérotation décimale actuelle (i)l'abstraction détachée de toute représentation visuelle directe des 9 premiers chiffres, (ii) le principe de la position décimale et (iii) le concept du zéro....et plein d'autres choses. Georges IFRAH qui ne perd jamais le fil de ses idées a le talent de la parenthèse intelligente (l'écriture, la kabale.....) de la référence historique cultivée et démonstrative ainsi qu' une approche mondialiste et universelle de son sujet (de Sumer aux mayas en passant par la Chine et le Japon).
"Un lecteur du site Amazon.fr"

Le bâton
d'Euclide
Jean-Pierre Luminet
En 642, les troupes du général Amrou investissent Alexandrie. Elles doivent brûler le million de livres que recèle la célèbre Bibliothèque. Car, à Médine, le calife Omar leur a donné l'ordre d'éliminer tout ce qui va à l'encontre de l'Islam. Un vieux philosophe chrétien, un médecin juif et surtout la belle et savante Hypatie, mathématicienne et musicienne, vont tenter de dissuader Amrou de détruire ce temple du savoir universel. Ils vont lui raconter la vie des savants, poètes et philosophes qui ont vécu et travaillé dans ces murs : Euclide, mais aussi Archimède, Aristarque de Samos qui découvrit que la Terre tournait autour du Soleil, Ptolémée et tant d'autres qui payèrent de leur vie leur combat pour la vérité. Le général Amrou obéira-t-il à Omar ? Les Arabes ont-ils vraiment brûlé la Bibliothèque ? Ou bien n'a-t-elle été victime, au fil des siècles, que de la folie des hommes ? En racontant le destin exceptionnel de ces grands esprits de l'Antiquité, Jean-Pierre Luminet alterne l'épopée, la nouvelle et le conte philosophique, dissimulant son érudition sous l'humour et la poésie.
"Présentation de l'éditeur Le Livre de Poche"

L'assassin
des échecs
Benoît Rittaud

Mais pourquoi le coupable s'acharne-t-il à accumuler les preuves contre lui ? Plus que n'importe quel autre élément du dossier, cette attitude inédite fait pressentir au commissaire que, au-delà de ce qu'il a bien voulu avouer, le Grand Maître des échecs cache un secret plus lourd encore. Mais il est loin d'imaginer que les mathématiques lui permettront de le confondre... Où l'on découvre, en compagnie d'un limier novice aux échecs, d'un célèbre savant grec, d'un retraité aimant guincher, d'un jeune de banlieue fan de jeux vidéo... que la réalité quotidienne http://scratchfr.free.fr/k1n8g7/RGfinalAugust2209/translate_p.htmlest bien plus mathématique qu'on ne le croit. Et pas moins palpitante ! De péripéties géométriques en rebondissements numériques, d'intrigues probabilistes en paradoxes logiques, embarquez pour une contrée enchanteresse. Pour que le récit garde son mordant, les subtilités mathématiques sont décryptées après chaque nouvelle pour qui veut en savoir plus.
"Présentation des éditions Le Pommier"

Le fabuleux destin de racine carrée de 2 Benoît Rittaud
Le fabuleux destin de V2 (racine de 2) débute sur la tablette d'argile d'un scribe babylonien. Depuis, ce nombre hors du commun n'a cessé de marquer les esprits, donnant à voir une foule de richesses et de splendeurs mathématiques. Porte d'entrée vers des pans entiers des mathématiques aussi bien anciennes que modernes - la géométrie et la théorie des nombres, mais aussi la logique, l'algèbre, l'arithmétique, l'analyse, et plus récemment l'algorithmique, les structures de données, les nombres g-adiques ou encore la dynamique symbolique -, V2 (racine de 2) est, pour les novices comme pour les connaisseurs, la compagne de voyage idéale pour visiter le vaste monde mathématique. Mais, loin de se cantonner à ce rôle de simple guide, V2 (racine de 2) occupe une place de choix au panthéon des nombres remarquables. Véritable somme sur le sujet, cet ouvrage s'attache à mettre en valeur les multiples facettes de cette constante fondamentale des mathématiques, qui continue de jouer le rôle d'un catalyseur dans l'histoire de la pensée. Des multiples démonstrations de son irrationalité à l'étude de son développement en " fraction continue " en passant par le point de vue des " codages sturmiens " ou encore celui de la répartition statistique de ses décimales - une question toute simple en apparence, pourtant l'une des plus difficiles des mathématiques contemporaines -, le livre ne néglige aucune piste pour mettre en évidence le caractère extraordinaire de la racine carrée de 2.
"Présentation des éditions Le Pommier"

Petits
et grands mystères des maths
Anna Cerasoli Le grand-père de Filo est venu passer quelque temps dans la famille de son petit-fils.  "Papy" est professeur de mathématiques à la retraite. Qu'ils soient à la boulangerie , en train de cuisiner ou de jouer, l'homme ne peut s'empêcher de donner des cours particuliers à Filo, qui s'en réjouit. Bien plus que de lui soumettre des exercices, son grand-père lui compte les petites histoires de cette discipline, sans toutefois oublier de mettre ces anecdotes en application.
De Thalès à Pythagore, des équations aux probabilités, ce roman nous propose une véritable histoire entre un grand-père et son petit-fils qui, elle, ne peut se mesurer.
"Présentation des éditions Flammarion"

Petits et grands mystères des maths
Petits meurtres entre mathématiciens
Tefcros
Michaelides

Athènes, 1929 : le mathématicien Stefanos Kantartzis est retrouvé assassiné. Michael Igerinos, son ami de trente ans, est la dernière personne à l’avoir vu en vie…
Alors qu’il observe le corps inerte de son ami, les souvenirs de Michael le ramènent à l’été 1900, au Deuxième Congrès International de Mathématiques qui se tint alors à la Sorbonne. C’est là que les deux hommes se rencontrèrent, mais c’est aussi là qu’Hilbert fit la présentation de ses fameux 23 problèmes, véritable tournant dans la recherche mathématique du XXe siècle. Cet exposé bouleversant hantera toute leur vie les deux mathématiciens qui n’auront de cesse de tenter de résoudre ces propositions. 
Sur fond de thriller (la conclusion de l’ouvrage ne pourra que nous surprendre), Tefcros Michaelides nous projette dans les coulisses du monde mathématique du début du XXe siècle, suivant les traces de Russell, Hilbert, Poincaré et Gödel. 
Mais c’est aussi une formidable visite du Paris Belle Époque que nous offre l’auteur, les deux protagonistes sillonnant les rues de la Butte Montmartre alors en pleine effervescence artistique et intellectuelle. On y croise Toulouse-Lautrec évidemment, mais aussi Picasso, Max Jacob et de nombreuses autres personnalités fréquentant le Moulin Rouge, Zut et autres bistrots d’antan. Un beau roman mêlant histoire des sciences, histoire de Paris à la Belle Époque et thriller mathématique.

"Présentation des éditions Le Pommier"

L'affaire Olympia : Les secrets mathématiques de T.Folifou
Mickaël Launay

Depuis dix ans, Apolline (18 ans), Pierrot (11 ans) et leur père se rendent chaque année sur la tombe d’Henri Poincaré, le mathématicien, pour honorer la dernière volonté de leur arrière-grand-père, Théodore Folifou. Et depuis 10 ans, rien ne s’y passe. En consultant le testament, Pierrot y découvre une énigme. Aidés par leur grand-mère, Apolline et Pierrot résolvent l'énigme du testament et se retrouvent sur la trace d'une société scientifique secrète, l'Académie Olympia, fondée par Albert Einstein en 1902 et dont Théodore Folifou était le chef. Pour intégrer l’académie, nos héros devront résoudre de multiples énigmes mathématiques avant de percer le secret d’une seconde académie.

Plutôt pour un public de 9 à 11 ans.

"Présentation des éditions Le Pommier"
L'affaire Olympia
Le dernier théorème
de Fermat
Simon
Singh
Pierre Fermat, l'un des plus grands mathématiciens français du XVIIe siècle, a légué à la postérité une équation, mais sans livrer son développement. Cet ouvrage est le récit de l'histoire de la démonstration du théorème de Fermat : "Il n'existe pas d'entiers x, y et z dont le produit est non nul et satisfaisant à l'équation."
Il traite plus particulièrement  de l'acharnement et de la détermination  d'Andrew Wiles qui vint à bout du théorème en 1993.
fermat
Théo et l'énigme des diamants Didier
Leterq
Dans le parc, au fond d'une poubelle, une mystérieuse enveloppe fermée d'un sceau marqué de la lettre P. Théo 11 ans, malicieux et aventurier, est sur la piste de l'énigmatique Sphinx, cambrioleur de la bijouterie Mendôve.
Aidé de Grandpa, ancien espion pour l'armée britannique, Théo devra décoder les curieux assemblages de chiffres, lettres, signes, pour retrouver les diamants.
Mais l'ombre du Sphinx rôde...

"Présentation des éditions Le Pommier"



retour au début de la page  
   
Choisir la rubrique Lycée, puis Epreuve PratiqueDans la rubrique "Priorités académiques pour les mathématiques"Coisir la rubrique "Lycée", puis "Epreuve pratique au baccalauréat série S"